Un métier en sciences pour réfléchir comme un proton et demeurer positif !

2 min
0%
Par Francine Fallara, le 20 avril 2018

Un métier en sciences pour réfléchir comme un proton et demeurer positif !

Un peu comme toi, entre la fin du secondaire et le cégep, il a fallu que je décide du métier que j’allais faire pour le restant de ma vie. Étant une fille très curieuse avec beaucoup d’intérêts différents, j’ai eu beaucoup de difficulté à choisir.

Apprendre un métier pour s’assurer un avenir

J’ai longtemps détesté l’école parce que je m’ennuyais tellement: j’avais trop d’énergie et de curiosité. Pour cette raison principalement, j’ai même voulu décrocher au secondaire. Finalement, j’ai choisi de le compléter et d’apprendre un métier. Vu les options d’apprentissage professionnel au secondaire (mécanicien, menuisier, secrétaire ou coiffeuse), je me suis inscrite en coiffure pour m’assurer un « avenir ».

La vice-rectrice de mon école secondaire a joué un rôle majeur dans mon choix de carrière, en m’encourageant à creuser mon intérêt pour les maths. Une discussion d’un quart d’heure a changé le cours de ma vie et j’ai terminé mon secondaire avec mon niveau 1 du bloc sciences. Sans idée précise, je me suis inscrite au Cégep en Sciences pures et appliquées en me disant que ça me garderait des “portes ouvertes”. Je n’avais pas tort du tout.

Visuel_FrancineFallara_Blogue

La science est simplement le mot que nous utilisons pour décrire une méthode de catégoriser notre curiosité (Tim Minchin)

C’est en lisant un pamphlet présentant le métier de géologue que j’ai eu la piqûre pour cette carrière: « métier non routinier à l’extérieur des bureaux et du 9 à 5; il faut aimer explorer et se déplacer, car le géologue est amené à se déplacer très souvent afin de faire des levés sur le terrain»

Un métier dynamique dans le secteur scientifique

Ma décision était prise! J’ai terminé un bac spécialisé en géologie et une maîtrise en métallogénie. Mon métier de géologue est très dynamique et m’empêche de m’encroûter. Le travail varie beaucoup selon les projets donc aucune routine ne s’installe.

Dans la vie de tous les jours, les sciences m’ont apporté beaucoup surtout pour développer un esprit critique et élever mon niveau de la confiance. Voici quelques préjugés que j’avais à propos des sciences :

  • Seuls les génies étudiés en sciences. Faux! Tout le monde peut faire des études en sciences.
  • Les personnes qui étudiaient en sciences étaient plates et monotones. Faux! Ces matières développent des gens très ouverts ayant de l’humour de la répartie.
  • Des années d’études sont nécessaires pour travailler en sciences. Faux! Plusieurs métiers pratiques dans ce domaine ne nécessitent pas de maîtrise, doctorat et postdoctorat.

Les métiers impliquant les sciences sont très diversifiés et ne demandent pas tous des doctorats.

Si j’ai une chose à te dire, c’est ceci: fais-toi confiance.

Choisis ton métier en fonction de tes intérêts sans bannir les métiers en sciences. Si tu choisis un métier que tu aimes, tu seras automatiquement motivé à continuer et les portes s’ouvriront au fur et à mesure.

Pour en savoir plus sur des carrières scientifiques, contacte-moi 😀

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification
avatar
wpDiscuz