X
    Categories: HistoiresMétiers

Est-ce que tu cliques avec les professions en assurance de dommages?

Les Pros de l’assurance m’ont lancé un défi : « Jérémy, est-ce que tu cliques avec les professions en assurance de dommages? »

Moi qui travaille en marketing, je me suis dit : « non, je ne pense pas, c’est un domaine que je ne connais pas ». Plus jeune, j’ai eu la chance de me connaître assez bien pour savoir que les communications étaient mon domaine de prédilection. Je me souviendrai toujours de mon coming out à mon père : « Papa, je n’irai pas en sciences et je ne deviendrai pas médecin légiste non plus ».

Par contre, encore aujourd’hui, il m’arrive de me demander : « est-ce que je suis dans le bon domaine? » peut-être qu’au fond, j’aimerais devenir chef cuisinier ou même danseur de ballet classique comme Brad Spitfire dans Une Galaxie près de chez vous. Bref, on se pose toujours trop de questions et c’est normal.

C’est à ça que j’ai pensé quand j’ai accepté le défi des Pros de l’assurance; qui sait, je vais peut-être me remettre en question…

Première étape…

Courriel, code postal, statut, jusque là, tout va bien. Je ne me remets pas en question, mis à part le fait que je ne me souviens pas de mon code postal. D’ailleurs, qui se souvient de son code postal après quatre déménagements en cinq ans?

Voici trois questions du quiz qui m’ont marqué

Si tu organises une vente-débarras, tu es du genre à…

Ma réponse : placarder le quartier, créer un événement Facebook et offrir de la limonade.

Je suis assurément le genre de gars qui crée un événement Facebook, placarde la rue et dessine des flèches avec une craie sur le trottoir. Been there done that. Je me déguisais pour attirer l’attention des passants, ça vous donne une idée. Si c’est une qualité pour travailler en assurance, je suis votre homme!

Moi dans ma première vente-débarras :

Lorsque tu regardes le téléjournal, tu es…

Ma réponse : je suis touché par la majorité des événements tragiques.

Je suis l’actualité quotidiennement, car mon travaille l’oblige. Je suis donc capable de prendre du recul sur ce que je lis ou vois. Par contre, je suis très empathique, les événements tragiques me perturbent et j’y pense toute la journée…

Moi, hier soir, après avoir lu La Presse +…

J’achète un nouvel ordi. Lorsque je vois le prix…

Ma réponse : je demande si c’est possible de négocier, mais si on me dit non, je n’insiste pas.

Moi et la négociation, on n’est pas très compatibles, mais j’apprends tranquillement. La seule carte que je joue est mon ancienne carte étudiante, vous imaginez, un as de la vente et de la négociation! Sans blague, ce n’est pas ma tasse de thé, mais il faut savoir reconnaître ses faiblesses pour pouvoir les travailler!

Aussi moi quand je négocie…

Traduction : Je te donne un dollar pour tout ça.

Finalement, est-ce que tu cliques avec l’assurance?

JE CLIQUE.

Je clique avec l’assurance, on est même fait l’un pour l’autre. 10 questions ludiques et drôles qui en disent long sur ma personnalité. Je peux vous assurer (surtout à Marine, ma boss) que je ne changerai pas d’emploi de si tôt, mais c’est intéressant de savoir que ce domaine est fait pour moi, car après tout, l’important dans la vie, c’est de faire ce que l’on aime.

Le plus surprenant, c’est qu’il y a une formation offerte au cégep Le programme d’études collégiales en Conseil en assurances et en services financiers. Avec ce DEC on peut devenir expert en sinistre, chef d’équipe, conseiller, analyste, et j’en passe. En vue du 1er mars, je garderais cette option en tête! Surtout que les avantages des professions en assurance de dommages sont nombreux : taux de placement de 90 %, possibilité d’avancement, horaires flexibles et salaire moyen à l’entrée de 43 000 $!

À ton tour de faire le quiz, c’est par ici.

 

Jérémy Leith: