La peinture…Faire d’une passion un métier !

2 min
0%
Par Ornella Tannous, le 14 mars 2017

La peinture…Faire d’une passion un métier !

Bonjour! Je m’appelle Mylène Fournier et mon métier, c’est peintre en bâtiment

Ok, je ne peux pas encore me présenter ainsi, mais dans deux mois, ce sera le cas!

ambitious-creative-co-rick-barrett-131110

Toute ma vie, j’ai toujours été attirée par les arts, mais c’est durant ma formation collégiale en cinéma que j’ai eu une véritable révélation! La peinture. Désormais, je ne voulais qu’une seule chose, peindre!

C’est mon père qui m’a suggéré le programme de peinture en bâtiment, que je connaissais très peu. C’est un domaine où l’on touche à plusieurs formes d’art: on peut autant produire une magnifique fresque que repeindre des meubles pour leur donner une seconde vie (Pinterest 👀)

 

Au début de ma formation, j’avais plein de doutes: je ne me pensais pas aussi compétente que les autres, je me trouvais lente, j’avais peu de confiance en moi. Il y a eu quelques pleurs, des conversations sérieuses avec mon entourage et plusieurs grandes respirations! Je n’ai pas abandonné et au fur et à mesure, je voyais que je m’améliorais visiblement, ce qui me motivait encore plus et me confirmait que j’apprenais le métier de mes rêves.

Il ne faut pas se le cacher, dans ce métier, on rencontre certains préjugés, la plupart ayant rapport avec les capacités physiques des femmes. Je ris encore quand je pense à certains gars de ma classe qui étaient persuadés qu’une fille n’est pas capable de soulever un 20 livres de peinture! lol! À force de voir des femmes soulever des charges lourdes et faire des choses qu’ils considèrent réservées aux hommes, ils se rendent compte qu’ils entretiennent des préjugés, et c’est ainsi que les mentalités changent petit à petit.

 

Est-ce que je changerais mon parcours? Pas du tout… ou si, j’aurais peut-être écouté mon père plus tôt… mais ne lui dites surtout pas ça, déjà qu’il est très fier de m’avoir suggéré cette carrière 😆

 

Ce que j’ai appris de mon expérience:

  • Essayer plus d’une chose, ça ouvre des portes: c’est grâce à ma formation collégiale en cinéma que j’ai considéré la peinture en bâtiment.
  • Consulter un conseiller ou une conseillère en orientation te permet de considérer des domaines dont tu ne soupçonnes pas l’existence!
  • Étudier le métier de tes rêves te rend vraiment, vraiment heureux. Fais la formation qui te plaît, maintenant!

Ma famille aussi est contente que j’aie enfin trouvé un domaine dans lequel je m’épanouis – petit clin d’oeil à mon chum qui m’apporte son soutien depuis le début et qui fait preuve d’une patience inégalée dans les journées difficiles ❤️

 

La suite des évènements? Je vais terminer mon DEP et me trouver un emploi dans mon domaine. Dans quelques années, je compte bien avoir ma propre compagnie et éventuellement enseigner la peinture en bâtiment.

 

Mylène, étudiante en Peinture en bâtiment, EMOICQ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification
avatar
wpDiscuz