X
    Categories: Histoires

Les 8 rescapés de la semaine de relâche

On peut l’appeler semaine de relâche ou semaine de lectures. Dans les deux cas, personne ne fait relâche ni fait de lectures. Voici 8 rescapés de la mi-session:

1. Le démotivé

C’est lui, qui, la rentrée venue, se promettait de s’entraîner quatre fois semaine, se coucher à 22h tous les soirs et étudier régulièrement. Bref, ça fabulait en masse.

La relâche venue, il se promet non chalamment de se mettre au boulot avant de passer la semaine à écouter des films et faire des siestes de 3 heures.

2. Le “trop à son affaire”

Il s’appelle typiquement Sara-Jeanne ou Pierre-Paul (en fait, n’importe quel nom composé incluant un nom de la Bible). Celui qui, à la première séance de chaque cours a déjà lu le plan de cours et les lectures obligatoires.

La relâche venue, il avance ses travaux de session tout en écrivant un petit roman fantastique sur le side.

3. Le stressé

C’est lui qui provoque des tremblements de terre en se shakant la jambe de stress pendant l’examen. Il a apporté 12 stylos, 23 surligneurs et 35 crayons à mine et un bâton de colle (au cas où).

La relâche venue, il est motivé, mais a besoin de repos. Ça irait mieux s’il ne devait pas faire un travail de session avec le stressant.

4. Le stressant

Typiquement, il arrive 15 minutes avant l’examen de mi-session et te bombarde d’informations de la page 462 du manuel. Ils sort des examens sur un high intense. Réunions d’équipe, messages textes… bref, les travaux doivent avancer.

La relâche venue, il continue de te stresser, mais ne s’implique pas réellement dans le travail.

5. Le mêlé

Celui qui vient de se rattraper un mois de cours en une semaine avant les examens. La quantité de café injecté dans ses veines depuis quelques jours dépasse largement la quantité recommandée.

La semaine de relâche venue, on perd sa trace complètement. Soit il étudie ardemment, soit il remet en perspective ses techniques d’étude et ses contre-performances abominables.

6. L’absent

Celui qui te fait suer tout l’été avec ses photos de voyage sur Instagram pendant que tu travaillais 40 heures semaine. Il a passé la majorité de la session à classer ses photos.

La semaine de relâche venue, il part encore à l’aventure et revient bronzé comme un tuyau de poêle.

7. Le perdu

Il est réputé pour dormir au gaz. La structure que demande la mi-session est trop imposante : il a passé les derniers jours à ne pas trop savoir ce qui se passe et il arrive en retard aux examens.

La semaine de relâche venue, il fixe quotidiennement le plafond à la recherche d’un sens à sa vie.

8. Les habitants des contrées lointaines

Il vit à Saint-Hyacinthe, Varenne, Pincourt… bref à la campagne. Dans ses temps libres, il se berce sur le balcon à regarder les chars passer. C’est souvent celui qui participe rarement aux activités et est toujours le premier à partir.

La semaine de relâche venue, il est toujours en train d’attendre le bus.


Et toi, qu’est-ce que tu fais cette semaine?
Bonne relâche!

Jérémy Leith: