X
    Categories: Corporatif

L’incroyable vérité sur l’engagement corporatif

On le sait tous, les organismes à but non lucratif (OBNL) ont de plus en plus de difficulté à joindre les deux bouts. Le désengagement de l’état, le financement par projet et la culture philanthropique faible chez les Québécois, font que les budgets des organismes sont restreints. Cela force les organismes à diversifier leurs sources de financement. Pas facile dans un contexte d’austérité!

OK…mais on fait comment?

La plupart des organismes sont financés par le gouvernement, certains par les fondations et d’autres par les dons des particuliers…Mais l’entreprise, elle? Comment fait-on pour lui demander de l’argent?? Quoiqu’il n’y a pas de recette magique, voici quelques astuces pour les OBNL afin d’approcher le secteur corporatif, de la PME à la grande entreprise!

Trouver LA bonne idée

L’entreprise souhaite, d’une manière ou d’une autre, soutenir des organismes et projets qui répondent à ses objectifs d’affaires.

L’important est de faire ses recherches!

Quels genres de projets l’entreprise a-t-elle déjà financés? Les jeunes à risque? L’environnement? La culture? Connaître ce que l’entreprise à déjà fait et ce qu’elle projette faire dans les 5 prochaines années (par exemple : lire la Politique de don et commandite, Politique de responsabilité sociale de l’entreprise et les rapports annuels), permettra à l’organisme de déposer une demande alignée sur ce que cherche l’entreprise.

Savoir quoi demander

Que ce soit en don, en commandite ou en partenariat commercial, les entreprises peuvent avoir un portefeuille de moyens pour soutenir les OBNL. Alors, on demande quoi?  Soit via la fondation de l’entreprise ou bien l’entreprise directe, les dons viennent souvent soutenir la mission et sont faits sans contrepartie. La commandite est plus engageante entre termes d’impacts, mais demande plus d’efforts et le partenariat commercial implique souvent la fabrication de produit dédié. Pour en savoir plus, Daniel Lapointe offre une bonne premièrelecture sur le sujet.

Votre équipe est-elle prête?

Approcher le milieu des affaires est une longue démarche, qui demande des ressources disponibles et un conseil d’administration connecté. Il ne faut pas sous-estimer le temps que cela prendra. De bons projets et suivis qui pourront satisfaire les partenaires tout en protégeant la cause soutenue par l’organisme : voilà la clé!

Academos engage activement les entreprises!

Academos n’est pas un spécialiste de l’engagement corporatif, mais nous sommes fiers d’annoncer en ce printemps 2016 que belairdirect, l’Ordre des comptables professionnels agrées du Québec, les Pros de l’Assurance et ArcelorMittal ont tous renouvelé leur engagement auprès de notre organisme! YAY!

Conjugué à l’engagement triennal d’Alcoa et à la vente de nos services, c’est plus de 15% de notre financement qui provient du corporatif et ce pourcentage ira en augmentant dans les prochaines années.

Que ce soit pour soutenir l’innovation sociale, rejoindre leur relève ou propulser un mentorat innovant, les entreprises trouvent en Academos, un partenaire créatif qui propose constamment de nouveaux projets adaptés aux besoins des entreprises partenaires.

Ne pas avoir peur de l’entreprise, l’approcher, l’apprivoiser et l’entretenir, voilà la vérité vraiepour obtenir son engagement!

aca-admin: