X
    Categories: Mentors

Partagez votre expérience de mentor bénévole Academos sur Linkedin

Partagez votre expérience de mentor bénévole Academos sur Linkedin

Avez-vous déjà pensé à partager votre expérience de mentor bénévole sur votre profil Linkedin? Si ce n’est pas le cas, nous vous encourageons à le faire! Nous vous expliquons pourquoi et comment ci-dessous. Un grand merci pour votre implication auprès de la Relève.

Pourquoi partager votre expérience de mentor bénévole Academos sur votre profil Linkedin?

Parce qu’en plus de donner de votre temps pour aider les jeunes du Québec à trouver le métier de leurs rêves vous  vous permettez à d’autres professionnels passionnés de découvrir Academos et les incitez ainsi à redonner aux nouvelles générations.

Comment partager votre expérience mentor bénévole sur Linkedin?

C’est très simple, voici les étapes à suivre:

 

1. Préparez votre contenu

Afin de vous simplifier la tâche, nous vous proposons le contenu suivant, vous pouvez simplement remplacer les variables entre «  »:

« En tant que « métier » passionné par « ce qui vous passionne », j’aide les jeunes à trouver le métier de leurs rêves grâce à l’application Academos qui me permet de répondre directement à leurs questions d’orientation. Je peux même les inviter à venir passer une journée sur mon lieu de travail afin de leur montrer la réalité de mon métier. Vous pouvez également aider la relève sur academos.qc.ca

 

2. Connectez-vous à votre profil Linkedin

Rien de plus simple, c’est par ici: https://www.linkedin.com

 

 

3. Ajoutez l’expérience de bénévolat à votre profil

Rendez-vous sur « ajouter une section au profil » et cliquez sur « Expérience de bénévolat »

 

 

4. Complétez l’expérience de bénévolat

Vous devez désormais compléter l’expérience avec les champs présentés ci-dessous.

 

 

5. Voici comment apparaît l’expérience de mentor bénévole Academos sur votre profil Linkedin

Et voilà, le tour est joué et vous voilà fin prêt à encourager de nouveaux professionnels passionnés à partager leurs expériences avec la Relève.

 

MARINE HORTEMEL :