X
    Categories: MétiersTrucs & astuces

8 atouts professionnels qu’un stage à l’étranger permet de développer

Avoir le statut d’étudiant te permet d’accéder à un paquet d’expériences fantastiques et diversifiées, dont des séjours d’études ou de travail à l’étranger.

À l’été 2016, dans le cadre de ma maîtrise, je me suis aventurée au coeur du Sénégal, un petit pays d’Afrique de l’Ouest, bastion des pirogues et des baobabs. Et ce n’est pas armée de mon backpack et de mon Lonely Planet que j’y ai mis les pieds. Non. J’y suis plutôt débarquée avec mon ordinateur portable et ma soif d’apprendre. C’est que je suis allée y faire un stage professionnel intensif d’une durée de trois mois. Trois mois de défis, de grandes réflexions, de rencontres et d’apprentissages. La grosse affaire, j’te jure!

En plus de m’avoir permis de découvrir une parcelle de notre belle planète, mon stage à l’étranger m’a aidée à nourrir mon CV. En effet, avec un peu de recul, je peux maintenant constater tous les acquis que cette expérience m’a offerts. Certes, plusieurs de ces atouts peuvent se développer dans le contexte d’un stage au Québec, mais une expérience à l’international, ça ne se compare pas. Souvent, là-bas, tout est plus fort, plus intense et plus marquant.

Voilà donc ce que tu pourras y développer :

1. Ta capacité à travailler avec Jean-Pierre, Boubacar ou Abdelaziz

Ton stage à l’étranger te permettra de développer tes capacités à travailler en équipe, et surtout, tes capacités à travailler avec des personnes bien différentes de toi, tant sur le plan culturel que sur les plans professionnel ou personnel.

Par exemple, au Sénégal, mon superviseur était Français, les autres stagiaires venaient de la Belgique et les employés étaient tous Sénégalais. J’ai donc fait d’Hofstede mon meilleur ami et j’ai pris le temps d’étudier les habitudes culturelles de chacune de ces belles nationalités. De retour au Québec, j’ai pu constater mon aisance à travailler avec des collègues ayant des personnalités différentes de la mienne.  

2. Tes talents en communication (c’est Éric Salvail qui va être fier!)

Un stage dans un autre pays représente souvent une occasion de parfaire nos connaissances dans une langue ou d’en apprendre une nouvelle, et ainsi, de peaufiner nos aptitudes en communication. 

Au sein de l’organisation où je travaillais, j’étais la seule Québécoise du lot. J’étais celle qui parlait un peu bizarrement et qui se trompait naturellement entre le déjeuner et le dîner. Personne d’autre que moi utilisait les mots « courriel » ou « stylo ». J’ai ainsi dû apprendre à observer, à écouter et surtout, à faire répéter. J’ai su développer un français international. Oui, monsieur!

3. Ton habileté à comprendre rapidement une dynamique organisationnelle 

Un stage de la sorte s’étend souvent sur une assez courte période (3 à 6 mois, par exemple). Ainsi, pour atteindre tes résultats, tu devras savoir te retrousser les manches et ne pas perdre de temps. Tu auras à déployer beaucoup d’efforts pour bien comprendre les méthodes de travail de l’organisation et tu devras te lier d’amitié rapidement avec des collègues qui sauront t’aider et à répondre à tes question. Tu apprendras que la panique ne sert à rien et que le mode « solutions » te sera toujours le plus utile. Et ça, eh bien c’est bon partout.

De mon côté, en trois mois, j’avais comme mandat d’étudier la dynamique organisationnelle de l’organisation, de faire un diagnostic de la situation, de trouver des solutions pour améliorer les problématiques et de commencer à implanter un changement durable. Trois mois. J’ai dû agir vite et bien! 

4. Ta capacité d’adaptation et d’intégration

Lorsqu’on débarque dans un nouveau pays, qu’il fait 40 degrés et que notre entourage est à des milliers de kilomètre, tout – ou presque – nous est étranger et nos repères n’existent plus. Lors de ton stage, peut-être auras-tu affaire à un Internet d’une lenteur incroyable ou encore à une équipe qui ne respecte jamais les heures de réunion. Il faudra donc te montrer flexible et attentif à tout ce qui t’entourera, de façon à t’intégrer rapidement. Après une expérience à l’étranger, « être le p’tit nouveau ou la p’tite nouvelle ne te fera plus peur, je t’assure!

5. Tes connaissances sur de nouveaux domaines (Trivia Crack n’a qu’à bien se tenir!)

Faire un stage à l’étranger, c’est se plonger au coeur d’un nouveau monde. Les stages Québec sans frontières, par exemple,offrentdes stages variés (agriculture écologique, tourisme, égalité homme-femme, communication, etc.). Et bien souvent, les candidats recherchés n’ont pas besoin d’avoir beaucoup d’expérience dans le domaine en question. En voilà une belle occasion de développer tes connaissances!

Pour ma part, mon stage m’a permis de mon plonger au sein d’une organisation qui travaillait sur la sécurité alimentaire. Je n’avais aucune expérience dans ce domaine, mais maintenant, je connais plein de trucs cools! As-tu déjà entendu parler du fonio et des caractéristiques incroyables de la mangrove? Moi OUI!

6. Un contact avec de nouveaux styles de gestion ou de nouvelles structures d’entreprise

Qui sait où un stage te mènera? Dans une organisation non gouvernementale (ONG)? Dans une multinationale super tripante? Dans une organisation locale? De mon côté, j’ai eu la chance d’effectuer mon stage au sein d’une ONG. Grâce à mon expérience en Afrique de l’Ouest, j’ai donc développé un paquet de connaissances reliées à la dynamique des ONG, en plus d’un vocabulaire professionnel qui me sera assurément utile, même si je choisis de ne pas poursuivre une carrière à l’international.

7. Ta capacité à te faire plein de nouveau chums

Un stage à l’étranger peut aussi représenter un excellent tremplin pour une carrière à l’international. Je me suis bâti un très grand réseau de contacts en me rendant en Afrique de l’Ouest et maintenant, je sais que les frontières ne doivent pas me freiner dans ma recherche d’emploi. Je suis citoyenne du monde et j’en suis bien fière! Le seras-tu toi aussi?

Tsé, si Bilbon n’était jamais parti, il n’aurait pas rencontré de trolls, d’elfes et de nains. Maintenant, il a des amis – et des ennemis – partout! Débile! 😉

8. Ton savoir-être (oui, mon ami!)

Au fil des jours et des hauts et des bas que t’apportera ton stage, je suis certaine que tu développeras ta patience, ton esprit d’équipe, ta capacité d’écoute, ta flexibilité, ainsi que ton côté débrouillard. En quelques semaines, tu prendras un coup de maturité qui te sera profitable pour toute ta vie.

Et pour finir, laisse-moi te dire que lorsque je me retrouvais dans ma famille d’accueil, que je buvais le thé avec les voisins au soleil couchant ou que je discutais avec ma grande soeur sénégalaise au gré des appels à la prière, j’ai réalisé que mon stage à l’étranger était bien plus que professionnel : il était avant tout humain. <3 La voilà, la principale richesse d’une telle expérience. 

Midorie Villeneuve-Chasse: